Chères Amies,
Chers Amis,

Alors que l’incertitude liée à la suite de la pandémie persiste, la vie démocratique s’adapte tant bien que mal à cette situation extraordinaire.

Les élections communales de mars 2021 sont riches d’enseignements à plusieurs titres. En premier lieu, nous constatons que notre parti demeure une force politique de premier ordre dans les communes tant politisées que non politisées. En effet, dans les campagnes, nombreux sont nos membres qui siègent dans leur conseil sans étiquette partisane mais qui incarnent les valeurs du Centre. En second lieu, nous nous réjouissons de voir que notre parti peut gagner des sièges supplémentaires dans des communes dans lesquelles il est déjà fortement représenté comme à Villars-sur-Glâne, à Belfaux ou encore à Gruyères. J’en profite pour adresser mes vifs remerciements à toutes les personnes qui se sont portées candidates et candidats, et j’ai une pensée particulière pour celles et ceux qui n’ont pas été élu-e-s. Une élection est parfois injuste et ne récompense pas toujours les efforts fournis. Je ne peux que saluer votre engagement en faveur de notre parti et souhaiter que vous persévériez. Je félicite les élu-e-s et leur souhaite une législature efficace et couronnée de succès !La présidence a bien entendu son viseur fixé sur les prochaines élections tant au niveau fédéral que cantonal. En ce qui concerne l’élection complémentaire au Conseil des Etats, nous partirons évidemment à la reconquête de notre siège perdu en 2019. Nous devons y mettre toute notre énergie, non seulement pour notre parti mais aussi car notre canton mérite de se voir représenté par des sénatrices et sénateurs de premier ordre. En ce qui concerne les élections cantonales de novembre, le comité directeur a désigné le ticket qu’il souhaite soumettre à nos délégué-e-s : Madame Luana Menoud Baldi et Messieurs les Conseillers d’Etat Jean-Pierre Siggen et Olivier Curty. Ces trois personnalités de grande qualité sont complémentaires et représentent toute la diversité qui caractérise notre vénérable parti. Notre objectif est clair, maintenir nos trois sièges au Conseil d’Etat, ni plus, ni moins. C’est ce ticket dans son ensemble que nous devons présenter à la population. Dans ce contexte, votre rôle d’ambassadrices et d’ambassadeurs de notre parti en cette période de précampagne est capital. Je ne peux que vous encourager à incarner ce rôle pour que novembre 2021 constitue une victoire pour notre parti.Je finirai par cette citation de W. Churchill: « Être homme politique, c’est être capable de dire à l’avance ce qui va arriver demain, la semaine prochaine, le mois prochain et l’année prochaine. Et d’être capable, après, d’expliquer pourquoi rien de tout cela ne s’est produit. »

Dans ces conditions, gageons donc que la règle « exceptio probat regulam in casibus non exceptis » nous permette de garantir notre optimisme.

Avec mes meilleurs messages,

Damiano Lepori
Président


Nouvelles du Grand Conseil, session de mars 2021.

Par Hubert Dafflon, député et chef de groupe

Pour la première fois depuis le début de la pandémie nous avons été en mesure de traiter l’ensemble de l’ordre du jour durant les quatre jours de session. Premiers signes avant-coureurs d’une pandémie dont on voit enfin le bout? J’en suis convaincu, mais soyons confiants tout en restant prudents ! Voici quelques dossiers pour votre information.

Fusion de Galmiz, Gempenach et Morat
Le Grand Conseil a soutenu à l’unanimité la fusion des communes de Galmiz, Gempenach et Morat. Celle-ci sera effective au 1er janvier 2022. Avec ses 35 km2 de surface et ses 9300 habitants, Morat fera partie des 5 plus grandes communes du canton. Espérons que cette volonté de « On vit mieux et on est plus fort ensemble » montre la voie à suivre pour le Grand Fribourg.

Crédits supplémentaires pour l’année 2020
La pandémie a fait grimper les crédits supplémentaires de l’Etat de Fribourg à plus de CHF 56 millions au lieu de 18 millions en moyenne ces dernières années. 41 millions résultent de dépenses liées au Covid-19. La plus grande part va logiquement à l’HFR. Tous les montants ont été validés à l’unanimité du Grand Conseil.

Suppression des rentes à vie pour les conseillers d’Etat, les préfets et les juges cantonaux
Le Conseil d’Etat, le Grand Conseil et la commission parlementaire étaient tous d’accord pour supprimer les rentes à vie des magistrats, symboles d’un autre temps. Les magistrats seront affiliés à la caisse de pension du personnel de l’Etat. Un réajustement des salaires aura lieu afin de neutraliser les effets des cotisations à verser au 2ème pilier.

Loi sur la défense incendie et secours (LDIS)
Le parlement a voté à l’unanimité les changements au niveau de l’organisation de la défense incendie dans notre canton prônant une répartition des forces en fonction des risques et non plus des frontières politiques. Concrètement le canton sera couvert par 35 à 39 bases de départ. Les communes devront se regrouper en associations avec au minimum 30’000 habitants ou sous la forme d’un district.

Procédure accélérée pour le mandat « Faculté de droit à la Tour Henri : assez attendu »
Il est indispensable que la faculté de droit de notre Université puisse se développer comme planifié dans le secteur de la Tour Henri à l’Ouest du bâtiment de Miséricorde à Fribourg. Notre parti a unanimement soutenu la requête de procédure accélérée afin qu’une solution concrète soit trouvée pour déplacer la Fondation du Tremplin et ainsi libérer la parcelle pour que les travaux puissent enfin démarrer.

Non à la suppression du principe de remboursement dans la loi sur l’aide sociale (LASOc)
Le sujet est ô combien sensible tant socialement que politiquement, le groupe du Centre Fribourg a soutenu le Non. Notre collègue députée Francine Defferrard a parfaitement expliqué et défendu notre position :

« L’affirmation des motionnaires selon laquelle « La dette sociale dissuade certains bénéficiaires à sortir de leur situation d’indigence, n’ayant pour seule perspective le passage d’un minimum vital à un autre » est fausse.

Depuis le 1er janvier 2017, les concepts et les normes de calcul de l’aide sociale de la Conférence suisse des Institutions de l’action sociale (CSIAS) ont par principe acquis un caractère obligatoire dans le canton de Fribourg, cela par ordonnance du Conseil d’Etat. Lorsque, comme dans notre canton, il y a une obligation de remboursement sur des revenus provenant d’une activité lucrative, les normes en question prévoient ce qui suit :

  • Lorsque l’aide a duré plusieurs années, le remboursement est réclamé au plus tôt un an après la fin de l’aide ;
  • La limite de revenus prise en considération n’est pas le minimum vital, mais un budget élargi qui prend en considération notamment deux fois le forfait pour l’entretien et les impôts ; les normes (CSIAS) elles-mêmes qualifient de généreuse la limite de revenus retenus, ce qui permet de consolider l’intégration économique et sociale ;
  • Une durée du remboursement limitée à 4 ans

Dans le cas de gain aux loteries, d’héritage ou de vente mobilière ou immobilière, le remboursement est toujours dû.


Atelier Forum F : La politique, ça bouillonne ! Recentrage et ressourcement, gestion du stress

Toute personne engagée en politique est exposée et traverse des périodes de stress intense. Rester zen ? Le prochain atelier de Forum F vous donnera quelques outils et pistes pratiques pour y parvenir ! Le quatrième atelier du programme « 2021… avec moi ! » destiné à toutes les femmes intéressées par une candidature sur une liste Le Centre se tiendra par Zoom le 20 avril de 20h30 à 22h. Infos et inscriptions : https://www.facebook.com/ForumF.LeCentre.DieMitte


Agenda

  • 20.04, Atelier Forum F, La politique, ça bouillonne ! Recentrage et ressourcement, gestion du stress, voir ci-dessus
  • 21.04, assemblée de nomination des candidat-e-s au Conseil d’Etat

Pour être toujours tenus au courant des manifestations où rencontrer nos candidats, likez et suivez Le Centre sur Facebook !

Vers les dernières actualités