Investir plus et plus rapidement dans le développement du canton

 

Le parti donne un élan nouveau à son engagement pour le développement du canton de Fribourg. Son programme électoral fixe trois priorités :

 

  1. investir plus et plus rapidement dans des projets garantissant un développement durable du canton;
  2. renforcer son positionnement dans le domaine de l’agro-alimentaire;
  3. regagner la confiance des Fribourgeoises et des Fribourgeois dans le système de santé.

Retrouvez-ici notre programme détaillé.

 

1) Le moment d’investir

Parmi les priorités du Centre figure la nécessité de renforcer les investissements qui permettront de poursuivre le développement économique du canton. « Même au sortir de la crise, Fribourg dispose d’une fortune de 700 millions de francs qu’il convient d’investir avec audace dans des projets d’avenir pour le développement durable de notre canton, affirme le conseiller d’Etat sortant Jean-Pierre Siggen. Nous devons aussi être capables d’être plus rapides dans la concrétisation de ces investissements. »

 

2) Soutenir l’agriculture, découvrir l’alimentation de demain

La deuxième priorité du Centre est de renforcer le positionnement de Fribourg dans le domaine agro-alimentaire. « Pour nous, il s’agit aussi bien de soutenir une production agricole durable dans le canton, que d’encourager la capacité de recherche et d’innovation pour assurer l’alimentation de demain », précise Olivier Curty, conseiller d’Etat sortant chargé de l’économie. Les sites de Grangeneuve et d’Agrico sont évidemment les nouveaux atouts de Fribourg dans ce domaine.

 

3) Regagner la confiance

« Notre troisième priorité, c’est de regagner la confiance des Fribourgeoises et des Fribourgeois dans le système de santé », annonce Luana Menoud-Baldi, candidate au Conseil d’Etat. Le Centre se positionne en faveur d’une politique de la santé qui se focalise sur l’accès aux soins dans les différentes régions, en fonction des besoins de la population. Cela passe par un hôpital unique avec des portes d’entrée dans les régions. « De plus, nous devons mettre en place des structures qui garantissent l’accessibilité des cabinets médicaux le soir et les jours fériés », précise la candidate.

Le programme du Centre fait aussi des propositions concrètes comme la création d’une banque alimentaire dans le canton, la densification de l’offre culturelle à tous les niveaux. S’agissant du soutien aux entreprises, le Centre veut soutenir la digitalisation en cours et favoriser fiscalement les activités d’innovation des entreprises. En matière de politique environnementale, le Centre s’engage pour la préservation des terres agricoles et une offensive en faveur du bois-énergie et de l’énergie photovoltaïque. Il demande que la population des communes concernées par l’énergie éolienne soit consultée.

 

Vers les dernières actualités