Notre indépendance ne doit pas prendre la forme de l’isolement. Avec l’Union européenne, la voie bilatérale a fait ses preuves et nous permet de garder notre destin en main sans y adhérer. L’économie suisse est hautement compétitive notamment du fait qu’elle est ouverte sur le monde et basée sur les exportations. Il convient donc de garantir à nos entreprises des conditions cadres propices à la bonne marche des affaires.

  • Nous soutenons le projet d’accord institutionnel avec l’Union européenne moyennant un certain nombre de réserves. La pérennisation de la voie bilatérale par l’actualisation régulière des accords d’accès au marché est essentielle pour la Suisse.
  • Nous défendons la tradition humanitaire de la Suisse.
  • Nous favorisons une migration régulée qui donne les meilleures chances d’intégration aux personnes accueillies : nous voulons cultiver le vivre ensemble par la maîtrise d’une langue nationale, la reconnaissance de l’ordre juridique et le respect de nos valeurs.
  • Nous luttons contre les abus en matière d’asile et d’immigration.
  • Nous luttons contre la cybercriminalité et voulons donner à l’armée de milice les moyens de faire face aux menaces actuelles.